SauterellesGrillonsCourtilieresTetrixAcridides

L’Oedipode azurée - Sphingonotus caerulans

Malgré ses ailes colorées S. caerulans n'est pas facile à inventorier.  Elle est active par temps très chaud.  Elle vole très bien, étant capable de rester à l’air plusieurs secondes, volant d’un côté à l’autre .  Elle peut facilement être confondue avec O. caerulescens, dont elle se distingue par l'absence d'une bande noire sur les ailes et par le pronotum concave.

Habitat

L'Oedipode azurée a été rencontrée en Belgique dans deux biotopes: un chemin de fer abandonné et une carrière de calcaire à l'abandon.  Dans ces deux biotopes, le sol est très perméable et est composé de gravier.  La végétation y est presque absente.  À l'étranger l'espèce fréquente également les terrains sablonneux et les berges à gravier des rivières.   

Verspreidinq

S. caerulans a été découvert en Belgique très récemment.  La première population a été observée en août 1998 dans la Calestienne.  La deuxième population a été découverte un peu plus tard (septembre 1998) sur un terrain industriel en Lorraine cartographie.